Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

CapTourmenteNWA05_AndreeMailloux.jpg

Page d'accueil

Biodiversité, canadienne, 2020, 17 % des zones terrestres, L’objectif 1 du Canada, parcs, conservation, aire protégée

 
 

« Le terme biodiversité (ou diversité biologique) est utilisé pour décrire la variété de la vie sur Terre. Il fait référence au nombre, à la variété et à la variabilité des organismes vivants (animaux, plantes, champignons, microbes, etc.), à leurs différences génétiques et aux écosystèmes qui les abritent. »

— Commission mondiale des aires protégées

 

La biodiversité canadienne a besoin de votre aide

Le Canada est l’un des rares pays de la planète où il repose toujours suffisamment d’espaces naturels, lesquels nous permettraient de devenir un leader mondial en matière de conservation. Ceci dit, en conservant les bons endroits de la bonne manière par le moyen d’un réseau coordonné de parcs et d’aires de conservation à l'envergure du pays, les Canadiens ont l’occasion d'établir un legs naturel de sorte que notre biodiversité sera préservée pour les générations futures.

Les espaces naturels du Canada sont une composante essentielle de notre culture, de notre patrimoine, de notre économie et de notre avenir. Nous avons la chance de pouvoir profiter, protéger et partager environ 30 % de la forêt boréale mondiale, 20 % des ressources en eau douce de la planète, le plus long littoral au monde et un des territoires marins les plus vastes au monde. Les aires naturelles au Canada comptent des habitats essentiels pour les espèces en péril sur terre et en mer, des milliers de lacs et de rivières offrant eau potable et énergie, et des forêts et des terres humides qui emmagasinent les gaz à effet de serre, produisent de l’oxygène et régularisent les inondations.

Aire récréative provinciale, photo : Evan Thomas © Alberta Parks

Aire récréative provinciale, photo : Evan Thomas © Alberta Parks

L’objectif 1 du Canada

Reconnaissant que les aires protégées et de conservation sont les pierres angulaires de tout effort de préservation de la biodiversité, l’objectif 1 des Buts et objectifs canadiens pour la biodiversité d’ici 2020 énonce que :

« D’ici 2020, au moins 17 % des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10 % des zones côtières et marines sont conservées par l’entremise de réseaux d’aires protégées et d’autres mesures efficaces de conservation dans des superficies clairement définies. »

 

Le Canada protège actuellement 10,6 % de ses terres et eaux intérieures

L’Union internationale pour la conservation de la nature définit une aire protégée comme « un espace géographique clairement délimité, reconnu, consacré et géré, par tout moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à long terme la conservation de la nature ainsi que les services écosystémiques et les valeurs culturelles qui lui sont associés ».

À la fin de 2015, 10,6 % (1,05 million de kilomètres carrés) du territoire terrestre du Canada était reconnu comme étant protégé. Ces aires protégées ont été établies dans l’ensemble du pays et se retrouvent dans chaque province et territoire.

Carte des aires protégées de Canada (2015) 

Cliquez pour agrandir


Ours Polaire, Photo : Wayne Lynch © Parcs Canada

Ours Polaire, Photo : Wayne Lynch © Parcs Canada

Une feuille de route pour atteindre l’objectif national de protection des terres et des eaux intérieures de 17 %

Le 11 avril 2016, les sous-ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables des parcs se sont entendus pour établir un comité directeur national chargé d’élaborer une feuille de route qui détaillera comment les juridictions pourraient contribuer à la conservation d’au moins 17 % des zones terrestres et d’eaux intérieures du pays d’ici 2020. De plus, des lignes directrices recommandant des pratiques exemplaires et des indicateurs de mesure des progrès vers la mise en œuvre des éléments de l’objectif 1 du Canada seront aussi développés, lesquels porteront entre autre sur la qualité des réseaux d’aires protégées. Pêches et Océans Canada coordonne les efforts de réalisation du volet maritime de l’objectif 1.